Dépression : ces neuf symptômes qui doivent vous alerter | www.leprogres.fr

Photo d’illustration Holger Langmaier de Pixabay

Il existe neuf symptômes caractéristiques de la dépression. Pour que le diagnostic puisse être posé, le patient doit en présenter au moins cinq, sur une période donnée. A l’occasion de la journée européenne de la dépression, focus sur cette maladie encore taboue.

Il s’agit d’une maladie encore taboue qui touche pourtant environ un Français sur cinq au cours de sa vie. La dépression frappe à tous les âges, davantage les femmes que les hommes. A l’occasion de la journée européenne de la dépression, voilà les symptômes qui doivent vous alerter.

 Neuf symptômes caractéristiques

Il existe neuf symptômes caractéristiques de la dépression, selon l’Inserm. Pour que le diagnostic puisse être posé, le patient doit en présenter au moins cinq, presque tous les jours depuis au moins deux semaines, dont obligatoirement l’un de ces deux-là : une tristesse quasi-permanente, avec parfois des pleurs, et une perte d’intérêt et du plaisir à l’égard des activités quotidiennes, même celles habituellement plaisantes.

A ces symptômes peuvent s’ajouter un sentiment de dévalorisation et de culpabilité excessif ou inapproprié, d’idées de mort ou de suicide récurrentes, d’une fatigue, souvent dès le matin, de troubles du sommeil, en particulier matinaux, d’une perte d’appétit, souvent liée à une perte de poids, de difficultés attentionnelles, de concentration et de mémorisation, ou encore d’un ralentissement psychomoteur.

La dépression, une maladie qui touche tous les âges

En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie, selon les données de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, qui indiquent qu’en 2010, 7,5 % des 15-85 ans avaient vécu un épisode dépressif caractérisé au cours des 12 derniers mois, avec une prévalence deux fois plus importante chez les femmes que chez les hommes. Ces chiffres varient par tranche d’âge : 6,4 % chez les 15-19 ans, 10,1 % chez les 20-34 ans, 9 % chez les 35-54 ans et 4,4 % entre 55 et 85 ans. Chez les hommes, la prévalence est maximale entre 45 et 54 ans (10,3 %).

Des dépressions liées au travail

Les Français sont particulièrement touchés par les dépressions liées à leur emploi. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Hexagone se classe au troisième rang des pays recensant le plus grand nombre de dépressions liées au travail. Le stress touche quatre salariés sur dix, plus particulièrement les catégories supérieures (47%) et les cadres (57%). D’ailleurs, les pathologies qu’il engendre sont nombreuses. Le stress au travail est même la première source d’arrêts maladie : 50 à 60% des journées de travail perdues sont liées à ce mal-être, d’après l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail. Il représente un coût de 12 600 euros par salarié et par an en France.

La question de la santé mentale au travail

D’après une étude rendue publique en novembre 2018 (1) par la Fondation Pierre Deniker pour la recherche en santé mentale, environ 22% des Français actifs présentent une détresse orientant vers un trouble mental (dépression, addiction, stress, idées suicidaires…), soit près d’un salarié sur cinq. 

La proportion de travailleurs présentant un risque de trouble psychique est plus importante chez les femmes (26%) que chez les hommes (19%). La prévalence est aussi plus élevée parmi les actifs travaillant plus de 50 heures par semaine (35% contre 21%), ceux sans bureau fixe (33% contre 22%), les personnes ayant un revenu annuel inférieur à 15 000 euros (30%), celles passant plus d’une heure et demie dans les transports (28%) et chez les actifs aidants de personnes handicapées ou en perte d’autonomie (28%).

(1) « Santé mentale des actifs en France, un enjeu majeur de santé publique », enquête Ipsos réalisée en ligne du 27 février au 6 mars auprès d’un échantillon représentatif de 3 200 actifs français, méthode des quotas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.